In saecula

Les christianistes et les autres religions

Comme on l'aura remarqué, ce site est rédigé en français et semble donc s'adresser exclusivement à des francophones, et non à l'ensemble des européens. Ceci est du au fait que le rédacteur n'est pas en mesure de le rédiger CORRECTEMENT dans une autre langue. Commençons donc par les francophones. Si notre mouvement venait à connaître un début de développement, il sera toujours temps de faire des traductions dans différentes langues avec l'aide de quelques fidèles bilingues.

En ce qui concerne les autres religions, nous nous efforcerons d'avoir de bonnes relations avec toutes. Avec les autres chrétiens d'abord, que nous considérons à priori comme nos frères, même si notre approche du christianisme diffère assez radicalement de la leur. Nous aurons une proximité toute particulière avec les catholiques traditionalistes car nous serons à leur école en matière de rite et de liturgie (nous créerons plus tard un mouvement analogue dans le monde orthodoxe). Par contre, nous garderons notre spécificité en matière de dogmes.

Pour ce qui est des autres religions (non chrétiennes), nous nous efforcerons de maintenir de bonnes relations avec elles. Ainsi, nous aborderons les musulmans dans un esprit de conciliation, sauf avec l'islam conquérant que nous combattrons. Ce qui ne veut pas dire que nous voyons d'un bon œil l'afflux massif de populations musulmanes dans notre Europe. Au contraire, nous combattrons l'idéologie mondialiste qui est la principale responsable de cette immigration massive. Nous ne ferons pas grief aux musulmans installés chez nous d'être ce qu'ils sont, mais militerons pour leur retour dans leurs pays d'origine dès lors qu'ils chercheraient à gagner du terrain sur le christianisme ou à imposer leurs us et coutumes au détriment des nôtres.

D'une façon générale, nous refusons les immigrations de peuplement qui contribuent à détruire les identités enracinées et les solidarités naturelles qui s'y rattachent. Nous considérons que tous les peuples de la terre devraient se voir garanties des "frontières sures et reconnues", sans lesquelles aucune paix durable ne saurait exister. Mais nous savons aussi que les migrants ne sauraient être tenus pour responsables d'avoir cherché à profiter d'opportunités (emploi, vie plus confortable, etc.) ouvertes par des politiques perverses. Ceci peut justifier une certaine hostilité de notre part envers le développement de religions exotiques qui tendent à se répandre dans notre pays, mais nullement envers les individus eux-mêmes qui sont d'abord les jouets des vicissitudes de notre Histoire récente.

Quant aux "religions séculaires" que sont par exemple le libéralisme, le marxisme, le laïcisme, l'"athéisme" (lorsqu'il est fortement teinté d'antichristianisme), le socialisme, le neo-paganisme, etc. nous les considérerons d'abord pour ce qu'elles sont: Des philosophies ou plutôt des idéologies, sans véritable dimension spirituelle, donc évoluant sur un autre terrain que le nôtre; Et notre comportement les concernant dépendra d'abord de leur attitude à notre égard.


Nb de visiteurs:80645
Nb de visiteurs aujourd'hui:14
Nb de connectés:2